Les erreurs courantes à éviter en matière de bruit blanc pour le sommeil des bébés

bébé peluche

La lumière blanche est obtenue en mélangeant toutes les différentes couleurs de la lumière. (Un arc-en-ciel est obtenu en décomposant la lumière blanche en toutes les teintes individuelles). De même, le bruit blanc est un mélange de toutes les différentes hauteurs de sons.


Le bruit blanc est un outil formidable pour calmer les agitations et favoriser le sommeil. Mais il existe quelques malentendus sur la façon de l'utiliser. Certains parents pensent :


Erreur n° 1 concernant le bruit blanc : "Mon bébé dort si bien qu'il n'a pas besoin de bruit blanc."

Même pour les bébés faciles, le bruit blanc est indispensable. Il rend un bon sommeil encore meilleur. Et il permet d'éviter les catastrophes du sommeil qui peuvent vous gâcher la vie entre quatre et douze mois !


Il est très fréquent que le sommeil d'un nourrisson s'effondre soudainement après le quatrième trimestre. C'est parce que :


  1. Le réflexe d'apaisement s'estompe
  2. Les bébés deviennent très sociables et se réveillent lorsqu'ils entendent des petits bruits au milieu de la nuit.
  3. Le sevrage de l'emmaillotage
  4. Denture

Ces quatre facteurs entraînent une recrudescence des problèmes de sommeil... alors que vous pensiez avoir trouvé la solution.


L'utilisation du bon bruit blanc vous aidera à éviter ces problèmes. En quelques semaines, votre enfant associera les sons au plaisir du sommeil. Oh oui, je reconnais ce son... Maintenant, je vais pouvoir faire un bon petit somme. Au fur et à mesure de sa croissance, il sera capable de dormir malgré les distractions extérieures, comme la télévision et les camions qui passent, ou intérieures, comme les poussées dentaires, les rhumes légers, les petites faims.


Remarque : n'utilisez pas le bruit blanc toute la journée. Entendre les sons normaux de la maison, plusieurs heures par jour, aidera votre enfant à maîtriser les nuances de tous les sons intéressants qui l'entourent, comme la parole, la musique, etc.

bébé peluche

Erreur n° 2 concernant le bruit blanc : "Tous les bruits blancs pour le sommeil, ondes, pluie, sons de la nature, fonctionnent de la même manière".

Les gens parlent du bruit blanc comme s'il s'agissait d'une seule et même chose. Mais il existe en fait deux types de bruits blancs, les sons aigus et les sons graves et leurs effets sont totalement opposés !


Les bruits blancs aigus sont durs, sifflants, pleurnichards et agaçants, pensez aux sirènes, alarmes, bips, cris. Ces sons sont parfaits pour attirer votre attention (et calmer les pleurs des bébés), mais ils sont terribles pour le sommeil.


En revanche, les sons graves sont sinistres et hypnotiques, pensez au grondement monotone d'une voiture ou d'un avion, à la pluie sur le toit ou à l'écoute d'une conférence ennuyeuse. Ce son est terrible pour attirer l'attention, mais il est fantastique pour nous bercer.


Il est intéressant de noter que les sons de l'utérus commencent par être durs et sifflants, mais les parois de velours de l'utérus et la mer de liquide amniotique qui entoure votre bébé filtrent les fréquences aiguës, ne laissant qu'un profond grondement de tonnerre.


En outre, les sons continus, comme les sèche-cheveux ou la pluie sur le toit, sont beaucoup plus efficaces que les battements de cœur, les vagues de l'océan et les bruits de la nature. (Pour une machine à bruit blanc qui propose des sons conçus par des médecins et spécialement conçus pour le sommeil, consultez SNOObear, qui se transforme en peluche).


Remarque : les parents utilisent intuitivement la bonne hauteur de son pour apaiser les pleurs de leur bébé. Ils commencent par émettre un son fort, puis baissent progressivement le ton et le volume au fur et à mesure que leur bébé se détend et s'endort.


Erreur n° 3 : "Les bruits blancs pour le sommeil doivent être diffusés aussi silencieusement que possible".

Lorsque votre bébé pleure, vous devez : premièrement, activer le réflexe d'apaisement, et deuxièmement, le maintenir activé.


Pour l'activer, utilisez un bruit fort, aussi fort que les pleurs. Les aspirateurs grondent à 75 dB et les sèche-cheveux à 90 dB. Mais votre bébé leur fait honte ! Ses gémissements atteignent 100 dB, voire plus ! C'est comme le bruit d'une tondeuse à gazon à quelques centimètres de son oreille ! Il n'est pas étonnant que les chuchotements calment rarement les cris ; les bébés sont si bruyants qu'ils ne nous entendent même pas.


Une fois que l'explosion commence à se calmer, gardez le réflexe d'apaisement activé en émettant un son grondant, de l'intensité d'une douche douce (65 à 70 dB). C'est là que SNOO peut être utile. Ce dormeur intelligent augmente automatiquement le bruit pendant les crises de larmes et le réduit à un son grave et grondant lorsque le bébé se calme.


Erreur n° 4 : ne pas utiliser la meilleure machine à bruit blanc pour bébé.

Toutes les machines à bruit blanc ne sont pas créées de la même manière, la plupart ne peuvent pas créer le bruit grave et grondant dont les nouveau-nés ont besoin. De plus, beaucoup s'éteignent après un certain temps. Non seulement SNOO diffuse automatiquement et en continu un bruit blanc qui augmente progressivement en fonction des pleurs de votre bébé, mais il est spécialement conçu pour imiter le bruit grave et ronronnant que les bébés aiment le plus.